Tour de l’île d’Ouessant … Le luxe à l’état sauvage !

La terre, l’eau, l’air et le feu se sont réunis dans une concorde harmonieuse pour nous accueillir …

Nous nous sommes avancés à pas timides parmi ces éléments que nous sentions capables d’une grande générosité et d’une grande puissance. Invités, nous avons pris la liberté de nous immiscer dans leur intimité. Progressivement, avec humilité et parfois fébrilité, nous avons quitté les dépendances artificielles du quotidien pour trouver cette nudité qui nous permet de nous glisser avec subtilité dans la danse. Suivant un rythme quelques fois soutenu et quelques fois sensuel, nous étions aspirés dans l’unité des éléments, comme l’impression d’intégrer le grand tout où la terre, l’eau, l’air et le feu se conjuguent au gré de leurs envies, en toute liberté.

La terre d’Ouessant a déroulé un tapis d’herbe et de mousse sur ses chemins et nous progressions alors sur des sentiers matelassés qui rendaient notre marche bien douce.

L’eau de l’Océan n’a cessé de nous montrer les multiples nuances dont elle aime se parer. Elle a dévoilé la puissance dont elle est capable, et sa détermination aussi ; celle qui lui permet de venir inlassablement sculpter progressivement le granite, façonner les rivages dans des formes sans cesse renouvelées.

L’air a inspiré nos idées, nos pensées pour nous aider à les considérer avec légèreté et habileté. Il nous a insufflé avec générosité l’énergie qui nous a permis d’avancer et de progresser dans le mouvement de la marche où le corps et l’esprit dansent en harmonie.

Le feu du soleil nous a réchauffés au travers de rayons parfois joueurs pour sublimer avec intensité la beauté des paysages.

Alors nous avons volontiers, le temps d’une immersion, partagé la complicité de la nature et découvert entre nous le caractère de notre personnalité !

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :